jeudi 20 octobre 2011

Bureau ou Boudoir

La lecture nourrit elle mes émotions ?



Du fond de mon boudoir, ce bureau cossu et discret, au fond  du couloir, derrière une porte capitonné, où je lis et je travaille en pensées volages ou sérieuses. En ouvrant la porte, vous verrez des livres du sol au plafond, une bibliothèque à l'anglaise, avec deux fauteuils club en cuir, une tablette pour poser une bouteille de grand vin. Mais aussi dans le coin le plus clair près de la fenêtre, mon bureau, sobre d'un côté avec les deux ordinateurs, et un tas de livre, de revues, une lampe, des objets divers, voyages dans mes rêves depuis des décennies, je suis là, entre taupe terrée dans son ombre et monstre d'écriture, heureux et gentilhomme.


Ici je lis, le matin, entre deux textes, en nourrissant mes projets, mes manuscrits électroniques, je lis encore le midi, avec un plateau de fromages, de l'eau, des fruits. Et l'après-midi, je cherche le soleil d'automne qui passe à travers les petits carreaux de la fenêtre. Je somnole, le lis encore, je parle au téléphone, je reprends le cours de mes mots, ceux là même que vous lisez.





Et là, je prends mon échelle, pour les plus hautes étagères, celle des ouvrages érotiques, celles des libertés poétiques ou des récits en délicatesse. Les mots me donnent ils des émotions ?

Probablement quand ils encouragent mes rêves, endormi dans mon cuir, lové dans les bras de mes anges, emportant avec eux, en moi des folies de nylon, de bas couture, de folles caresses sur les cuisses. Car elles sont non plus à lire, non plus à imaginer ou à voir uniquement mais soudainement je peux allonger mes bras, tel Elastic Man des Quatre Fantastiques, pour caresser des mains, du bout des doigts leurs cuisses, leurs mollets, parfois leurs chevilles, et même remonter sous le bord de leurs jupes, juste là entre chair et nylon.



J'aime cette langueur, cette force érotisante des mots, ce rêve qui deviendra vous quand vous pousserez la porte, non pas de mes rêves, mais de ce bureau, uniquement avec vos bas nylon.



Mr Steed

8 commentaires:

Isa a dit…

Cher John Steed, ce texte empli de rêves et de sensibilité permet de ressentir l'odeur de cet endroit, sans doute le mélange de celle du cuir des fauteuils, de celle des livres et de votre parfum de gentleman...un lieu éclairé par une lumière tout en nuance , comme vos mots...

françoisedu80 a dit…

Bonjour John,
Quiétude bienfaitrice du bureau dans un délicieux fouillis organisé ,le cognac miroite dans le verre ,au soleil qui joue entre les branches du parc ,quelques livres sont ouverts sur des gravures lestes ,un parfum de roses anglaises flôtte vers le Chesterfield, un rien de Purcell s'égraine encore dans les oreilles .L'esprit d'évade vers de soyeuses tentations ,vers des dentelles aguichantes ,vers des lieux secrets planants,riches d'offrandes .
Des talons claquent dans le couloir ...elle apparait ,soyeuse sur ses stilettos...
Bien à vous .

Cassiopée a dit…

J'aime, j'aime, j'aime, ici comme là-bas... mais chuuuuuut promis-juré, je ne te réveillerai pas ; seulement, j'aime regarder les gens rêver, et c'est une chose qu'on a rarement l'occasion de faire alors, si tu permets, je me juche sur cette haute étagère, entre 2 bouquins qui tiennent chaud, et je profite du spectacle.
Ah les bisous, eux, ne sont pas rêvés, c'est des vrais de vrais ! Oh zut... pardon, j'ai fait trop de bruit :-)

Valmont a dit…

L'écriture est la peinture de la voix, l'art de dire aux autres ce qu'ils ne peuvent pas toujours entendre...
"C'est quelqu'un que l'homme puisqu'il a trouvé l'écriture. L'écriture la plus noble conquête de l'homme. Le roman, intermédiaire entre l'homme et la vie." (Elsa Triole).
Jolies photos. Bien à vous.

Valmont a dit…

Elsa Triolet la citation...

Miss Legs a dit…

Les mots et les images nourrissent à n'en pas douter vos émotions... une nourriture quotidienne que vous choisissez avec goût, car vous êtes un gourmet, de cela je suis certaine... merci de nous laisser picorer ces douceurs avec vous !
Baisers à vous Gentleman !

JohnSteeD aka .................. a dit…

@merci à toutes et tous car ce blog est un passage, un miroir de mes fantasmes et autres désirs de jouissances d'un auteur de mots libres, très libres, parfois libertins, parfois sexuels, toujours adorateurs de la féminité

JohnSteeD aka .................. a dit…

@merci à toutes et tous car ce blog est un passage, un miroir de mes fantasmes et autres désirs de jouissances d'un auteur de mots libres, très libres, parfois libertins, parfois sexuels, toujours adorateurs de la féminité